Les Comores croient dur comme fer aux J.i.o.i.2019

Les membres du Cij et des Comités olympiques de la région, à La Réunion

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les Comores, pays membres de la Commission de l’Océan Indien, croient toujours a leur candidature à l’organisation des Jeux de îles de l’Océan Indien2019.Les Comores furent les seules pays avec les Maldives qui n’ont jamais abrité les ces jeux sportifs et culturels sur leur sol. Mais cette fois-ci, le Cosic ou le Comité olympique des sports des îles Comores essaient de convaincre sur dossier le Comité international des jeux de le lui laisser la main de l’organisation des Jioi 2019.

Des membres du Cosic et le gouvernement comorien ont manifesté en août  2011 leur volonté d’arbitrer ces jeux. Tandis que le Cij attend l’échéance des dépôts des candidatures, les Comores essaient dès lors de mettre les points sur les i.Dans cette course, Maldives tente de s’accrocher a la sur prochaine édition de ces jeux régionaux.

Ali Marzooq, le secrétaire général du Comité olympique des Maldives, a surpris plus d’un lorsqu’on lui a posé la question suivante : “Les Maldives ont-elles abandonné l’idée d’organiser les Jeux des îles de 2019?“Dans sa grande surprise, Ali Marzooq lâche aux membres du Cij, “no sir, we are still willing to organise the games in 2019 and we will ask the council to support us“.Je peux traduire sa phrase par “non messieurs, nous nous apprêtons toujours à organiser ces jeux de 2019 et nous allons demander au Conseil de nous soutenir“. Cette phrase devait en principe prise au sérieux par Mohamed Farahane, président du Cosic et ses collaborateurs.

Les Comores devaient profiter de la réunion du Cij, tenue cette semaine au Département français de La Réunion, pour établir leurs contacts afin de bénéficier du soutien du Cij. Les spécialistes comoriens des lobbies doivent déjà se mettre en exercice pour ne pas se laisser surprendre par les Maldives.

Les Comores peuvent organiser ces jeux si l’on en croit aux propos déclarés par Farahane lors de la réunion du Cij sur l’ile française de La Réunion. Mais cela ne veut rien dire. Les paroles en l’air, on en a assez entendu. Cependant, il faut que le pays notamment le ministère en Charge des Sports de s’approprier ce dossier. Le Ministre Mohamed Issiamaila n’a pas droit à l’erreur et ne doit en aucun cas abandonner cette idée possible d’organiser les 10e jeux des îles sur l’archipel. L’erreur commise en 1998 par le prédécesseur de Mohamed Farahane, Ibrahim Ben Ali ne doit plus se reproduire. Plus jamaisça ira car les comoriens y croient !

Eliedjouma

1 commentaire sur Les Comores croient dur comme fer aux J.i.o.i.2019

  1. Merci pour la promotion du sport comorien on line.
    j’apprécie beaucoup ce que vous faites pour rendre encore public l’information sportive comorienne. Du courage!!!

    Elie

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*