Les Comores ont besoin en urgence de plus de 2 millions d’euros

Les premières évaluations rapides faites par la Direction Générale de la Protection Civile en partenariat avec les du Système des Nations Unies et du Croissant Rouge Comorien ont permis de mesurer l’ampleur des dégâts causés par ces intempéries. Il en ressort qu’environ 9388 ménages ont été affectés.

Les besoins d’appui à l’union des Comores s’élève à près de un milliards cinquante neuf millions comoriens (1 059 487 200 kmf) soit 2 118 974,4 euros. Les personnes sinistrées sont estimées au nombre de 46 139 tandis que les personnes sans abri sont au nombre 9 228. On évalue les femmes enceintes à 2307 et les enfants de moins de cinq ans à 8305.

C’est depuis le 20 avril 2012 que l’ensemble de l’Union des Comores est frappée par des pluies torrentielles qui ont provoqué des fortes inondations, des glissements de terrain et des éboulements. Les principales régions affectées sont : Bambao, Hambou et Mbadjini Est pour la Grande Comore, Sima et Domoni pour Anjouan et Nioumachioi et Hoani pour l’Île autonome de Mohéli.

L’urgence, selon le ministre de l’intérieur Hamada Abdallah, est de « fournir des rations alimentaires, des articles de première nécessité et de matériels de couchage aux personnes affectées directement et aux familles d’accueil ».

Il en ressort, selon le colonel Mouigni Dahao, responsable du Cosep (Centre des opérations de secours) qua la priorité est « d’assurer une assistance médicale aux régions affectées, prévenir les maladies hydriques et la résurgence du paludisme, garantir une l’hygiène et un assainissement des régions sinistrées et un approvisionnement en eau potable aux familles affectées. »

Parmi les préoccupations immédiates c’est le retour rapide à la normale, en assurant « la continuité de l’enseignement des enfants sinistrés, la libre circulation par la canalisation des rivières. »

Dans un délai d’un mois, le ministère de l’intérieur espère toucher 9388 ménages « pour qu’ils disposent des ratios alimentaires pendant une période d’un mois, obtenir rapidement 4694 matelas à deux places, 10796 moustiquaires et 4694 draps ».

Le Cosep reste mobilisé pour assurer en toute urgence l’accès à l’eau potable des populations sinistrées, offrir à 20480 enfants des kits scolaires, assainir les maisons inondées, reconstruire les maisons en tôle, distribuer aux familles sinistrée 9388 kits d’eau (comprimés de chlore, jerricanes, seaux, savon), renforcer la surveillance des maladies en mettant en place un système d’administration des soins curatifs et préventifs pour une durée de 2 mois.

AAA

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*