« Les Comores qui ont accusé du retard dans la dissémination des ODD doivent »

Vulgariser et disséminer les ODD

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

​Dans le cadre de la semaine des Nations Unies aux Comores, le Gouvernement de l’Union des Comores et le Système des Nations Unies organisent plusieurs activités visant à vulgariser et disséminer  les 17 Objectifs de développement durable. Ce samedi 21 octobre 2017, des caravanes vont sillonner les communes de la Grand Comore pour présenter les ODD aux maires et populations des zones identifiées. Ces caravanes seront animées par des représentants du Gouvernement et des agences du Système des Nations Unies accréditées en Union des Comores.
 
 
 
Le 1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable duProgramme de développement durable à l’horizon 2030 – adoptée par les dirigeants du monde en septembre 2015 lors d’un Sommet historique des Nations Unies – sont entrés en vigueur.  Ces objectifs de développement durable s’appuient sur le succès desobjectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et visent à aller plus loin pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté. Ces nouveaux objectifs sont uniques dans le sens où ils sont un appel à l’action par tous les pays – pauvres, riches ou au revenu moyen – en vue de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Avec ces objectifs, les dirigeants reconnaissent que l’élimination de la pauvreté doit s’accompagner de stratégies qui renforcent la croissance économique et répondent à un éventail de besoins sociaux, parmi lesquels l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre les changements climatiques et en protégeant l’environnement.
 
Bien que les Objectifs de développement durable ne soient pas juridiquement contraignants, il est attendu des gouvernements qu’ils prennent les choses en main et mettent en place des cadres nationaux pour atteindre les 17 objectifs. C’est aux pays qu’incombe au premier chef la responsabilité de suivre et d’examiner les progrès accomplis en la matière, ce qui nécessitera de recueillir en temps utile des données de qualité et facilement accessibles. Le suivi et l’examen régionaux s’appuieront sur les analyses nationales et contribueront au suivi et à l’examen au niveau mondial.
 
Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Le développement durable passe obligatoirement par l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions. Il faut à cet effet promouvoir une croissance économique durable, équitable et qui profite à tous, créer davantage de possibilités pour tous, réduire les inégalités, améliorer les conditions de vie de base, favoriser un développement social équitable et l’inclusion et promouvoir une gestion intégrée et durable des ressources naturelles.
 

Lors du Sommet sur le développement durable, tenu en septembre 2015 à New York, les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté officiellement un nouveau programme de développement durable intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Ce programme contient 17 objectifs et 169 cibles
 
1.   Éradication de la pauvreté;
 
2.   Lutte contre la faim;
 
3.   Accès à la santé;
 
4.   Accès à une éducation de qualité;
 
5.   Egalité entre les sexes;
 
6.   Accès à l’eau salubre et à l’assainissement;
 
7.   Recours aux énergies renouvelables;
 
8.   Accès à des emplois décents;
 
9.   Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation;
 
10.                  Réduction des inégalités;
 
11.                  Villes et communautés durables;
 
12.                  Consommation et production responsables;
 
13.                  Lutte contre le changement climatique;
 
14.                  Vie aquatique;
 
15.                  Vie terrestre;
 
16.                  Justice et paix;
 
17.                  Partenariats pour la réalisation des objectifs.
 
Ces ODD  sont par essence globaux et applicables universellement, compte tenu des réalités, des capacités et des niveaux de développement des différents pays et dans le respect des priorités et politiques nationales. Ils ne sont pas indépendants les uns des autres, et il faut donc chercher à les atteindre au moyen d’une approche intégrée.
 
Les objectifs de développement durable sont le fruit d’un processus transparent et participatif, qui s’est étalé sur trois ans, et pendant lequel toutes les parties prenantes et les peuples ont pu s’exprimer. Ils représentent un accord sans précédent, entre les 193 États Membres, sur les priorités du développement durable. Ils ont reçu l’appui, dans le monde, de la société civile, des milieux d’affaires, des parlementaires et d’autres acteurs. La décision de lancer un processus visant à énoncer un ensemble d’objectifs de développement durable avait été prise par les États Membres de l’ONU lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), tenue en juin 2012 à Rio de Janeiro.
 
Le processus de négociation sur les objectifs de développement durable s’est fait avec la participation sans précédent de la société civile et d’autres parties prenantes, comme le secteur privé et les maires. De nombreux jeunes ont aussi été associés dès le début sur les plateformes de médias sociaux et dans l’enquête mondiale My World de l’ONU, qui a reçu plus de 7 millions de votes du monde entier, environ 75 % des participants étant âgés de moins de 30 ans.
 
Le Programme d’action d’Addis-Abeba, document final de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, prévoit des politiques et des mesures concrètes pour appuyer la mise en œuvre du nouveau programme. La mise en œuvre du programme et la réalisation des objectifs dépendront des politiques, plans et programmes de développement durable des pays eux-mêmes, qui prendront la direction.
 
 
 
Les Comores qui ont accusé du retard dans la dissémination des ODD doivent actualiser leurs documents de stratégie de développement notamment la Stratégie de Croissance ce Accélérée de Développement (SCA2D) pour tenir compte des ODD. Cette stratégie qui doit être prise en main et dirigée par les pays nécessite également une stratégie de mobilisation des ressources et de financement.

Comores droit 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*