En ce moment

Les Comoriens bloqués à Madagascar dupés à leur tour

Tribune: Drôle de ne pas s’apercevoir que Houmed Msaidié est épouvantable avec ses discours abracadabrantesques. Ne valait-il pas mieux d’éclaircir la situation ? Lui qui disait dans un communiqué que chacun des passagers va assurer ses charges (test, hébergement et traitement). Pour endiguer l’indignation née de sa cupidité, il a feint de faire machine arrière. En revanche, regardez ses manœuvres qui ne sont que tromperies.
La ruse : en catimini il a programmé un vol d’ab aviation affrété par l’armée
Le piège : c’est d’attirer des civils dans cette avion pour ensuite les déclarés positifs.

Objectif : trouver fallacieusement un motif pour ne pas rapatrier les 700 restants.
Que fallait-il dire lorsqu’AB aviation a taxé 150 euros à chacun des 40 civils pour la prise en charge.
Cela explique que l’état fait tourner tout ce beau monde en bourrique. Il n’a pas l’intention de s’en charger des 700 restants.
Si on se base que 14 sur les soixantaines de passagers de AB aviation sont positifs, cela veut dire que tous les comoriens bloqués à Madagascar sont des cas suspects. Si cela est vrai pourquoi l’état n’as pas établi une connexion avec leurs hébergeurs ici pour freiner la propagation vu qu’on habite en communauté ? A-t-il fait un signalement au gouvernement malgache pour suivre de prés cette situation ? Nous avons le droit de connaitre la vérité pour qu’on puisse mieux protéger le reste.
L’état ne cherche t-il pas un prétexte pour s’opposer au rapatriement ? Houmed Msaidié récidive après avoir fait pareillement avec le premier contingent de Tanzanie, lors duquel, par la même modus operandi, il a déclaré 40 cas. Chose curieuse, une semaine après, ils sont tous déclarés guéris. Bien que deux mois après, ceux qui ont déjà payé leur billet soient toujours en attente, l’état se taille expressément un motif fallacieux pour s’exonérer d’abord du billet puis de la prise en charge à chaque fois .
Enfin par cette occasion j’adresse mes remerciements à la commission. Dans votre choix moral de servir nos familles bloquées à Madagascar vous aviez fait preuve d’abnégation. Mais attention. Cela veut bien dire qu’on vous doit beaucoup sauf nous prendre pour des imbéciles.
Pourquoi ne pas afficher la liste des passagers retenus pour plus de transparence ?

Quelle garantie l’état comorien va fournir au gouvernement Seychellois si ce n’est de faire les tests PCR à Tana ? Chose impossible. Dire que vous annoncez un vol pour jeudi ?
Sachez que les changements intempestifs de dates n’aident pas les gens à comprendre que vous maîtrisez bien ce dossier. Donc, pour plus de crédibilité, Stopper vos communiqués laconiques et incohérents.
Déchaînez-vous sur moi mais Il apparaît sans nuance que ce vol n’aura pas lieu ni cette semaine ni la suivante.

Par Cap Patrie

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*