Les Comoriens ont manifesté presque partout dans le pays

A Ngazidja. C’est le deuxième vendredi que le pays est plongé dans une manifestation après la prière du vendredi. Plusieurs régions du pays ont manifesté aujourd’hui. Selon le quotidien Alwatwan à Moroni, la marche a été conduite principalement par des hauts responsables de l’opposition dont Hassane Ahmed El Barwane, Ibrahim Abdourazakou (Razida) et le député de Moroni Sud Msaidie. Les manifestants ont été dispersés aussitôt par les forces de l’ordre 3 minutes après le départ de la mosquée Al Qasim. Les gendarmes ont fait usage de gaz lacrymogène pour repousser les manifestants.

Le quotidien Alwatwan précise également que à Koimbani, malgré la note du préfet de la région interdisant tout rassemblement et toute manifestation publique, celle-ci n’a pas été respectée. La marche a eu lieu, après la prière de vendredi. Youssouf Boina, secrétaire général de l’UPDC et Dr Chakour, porte-parole du parti JUWA, ont pris la parole devant des centaines de personnes rassemblés à la place Changani.

Plusieurs villes ont manifesté également dont la ville de Ntsoudjini et de Mitsamiouli.

À Anjouan. Des milliers de personnes sont descendues dans la rue à Mutsamudu et à dans certaines localités de la region de Nyumakele. La marche s’est déroulée sans heurts contrairement à Mutsamudu.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*