Les conséquences de la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar se font sentir

Rappelons que les Comores, emboitant le pas à l’Arabie Saoudite, ont décidé de rompre les relations diplomatiques avec le Qatar ; visiblement contraintes et forcées, car le Pdt Azali n’a cessé de répéter que le Qatar est un pays frère ; mais visiblement il ne pouvait pas faire autrement.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le journal « Al Watwan » rapporte que cinq membres de l’Amicale Comores-Qatar ont passé la nuit de vendredi à samedi au camp de l’escadron de gendarmerie de Mde. Juste après leur arrestation, ils avaient été conduits à la gendarmerie de Moroni où ils y sont restés jusqu’à 15 heures avant d’être transférés à Mde où ils y ont passé la nuit.

Selon le secrétaire général adjoint du dit Amical, Djamalillayl Mohamed Bahassani, leur passage au bureau de la gendarmerie avait servi à leur relever leurs identités.

  

Selon une source du parquet, aucun procès verbal sur ces arrestations n’avait été acheminé au palais de justice car «l’affaire est en phase d’enquête préliminaire».

Cette arrestation est intervenue alors que les membres de l’Amicale venaient juste de sortir d’un entretien avec le secrétaire général du gouvernement. 

Ce dernier avait fait venir les membres de l’amical Comores-Qatar “afin de réfléchir sur les solutions à apporter aux personnes qui travaillaient avec les Ong qataries et l’avenir des structures héritées de la coopération Comores-Qatar”.

 Les personnes qui ont été arrêtées ont adressé un courrier au secrétaire général du gouvernement pour lui “signifier notre étonnement” suite à cette arrestation.  
Chamsudine Ali

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*