Les contractuels licenciés ont lu un hitma ce matin au Finances

C’est le désespoir pour les agents des différents ministères qui voient leur contrat prendre fin à compter de demain Mardi 31 janvier. Au total, 888 agents des Finances sont priés d’aller voir ailleurs. Ils dénoncent que des contractuels qui sont là depuis quinze ans, voient du jour au lendemain, leur travail prendre fin. Ils estiment que pas moins de 200 000 familles seront impactées par cette mesure « non juridique » et qu’ils vont continuer par conséquent à se battre. «  Nous avons rencontré les sages, les leaders politiques, les maires et les conseillers en vain. Au niveau de l’assemblée nationale, malgré l’insistance, nous on nous a pas accordé un rendez-vous pour discuter avec le président Abdou Ousseine et le vice-président Maoulana Charif. Nous avons organisé cette prière à l’endroit des personnes qui nous volent ou qui nous lèsent au profit d’une poignée qui ne le mérite pas » nous a confié une source anonyme.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*