Les députés adoptent la loi sur la couverture sanitaire universelle

La session parlementaire du premier semestre de 2017 a été fermée cet après midi après la dernière session plénière. A l’occasion de cette rentrée parlementaire, les projets de loi phares ont été adoptés touts à l’unanimité. Il s’agit de la loi portant sur la création des tribunaux de commerce pour s’intéresser aux différends de nature commerciale. Ensuite a été adoptée la loi sur la nationalité qui durcit les conditions d’obtention pour les femmes étrangères mariées à des Comoriens. Il faudra 10 ans de vie commune ou 5 ans s’il y a un enfant désormais. Ces deux projets sont l’œuvre du ministère de la justice et des droits de l’homme dirigé par Fahmi Said Ibrahim. Un autre projet phare a obtenu l’adhésion des députés à savoir le projet portant sur la couverture sanitaire universelle. Cette loi stipule que les premiers soins médicaux seront gratuits dans les hôpitaux et que désormais, le slogan de travail c’est « le patient d’abord, l’argent ensuite ». À noter que la députée Hadjira Oumouri a réussi à faire passer sa proposition de loi qui veut une participation des femmes dans les décisions étatiques à hauteur de 30%. La fin de cette session est un exploit en soi puisque la guerre était déclarée à l’assemblée nationale dès l’ouverture.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*