LES DÉPUTÉS DE LA HONTE! HÉLAS!

L’état comorien dispose-t-il un parlement ou des femmes et des hommes godillots, voire même corrompus?

image

Un député est un représentant du peuple et il a deux rôles majeurs dans une société organisée en trois pouvoirs. D’abord, celui qui accouche les lois par ses propositions de lois et vote les projets de lois du gouvernement.

Ensuite, il vote le budget et surveille l’action gouvernementale tout en demandant des comptes par des questions.

Enfin, les représentants du peuple organisent la société par leurs lois, car le droit pénal est dans le domaine de la loi dans un pays indépendant.

Or, les députés comoriens sont loin d’assumer leur responsabilité par leur manque de discernement. Par conséquent, ils sont devenus des élus godillots et sont tous corrompus. En effet, beaucoup d’entre eux n’ont jamais mis leurs pieds dans une cour de récréation, et cela complique leurs missions principales qui est la production des règles.

Cependant, leur inefficacité touche l’ensemble des organes restant car, cette institution est le poumon principal d’une société organisée. La justice ne pourrait fonctionner correctement que si le parlement ne prenait pas au sérieux leur tâche. Alors, vivre en société, suppose que celle-ci soit réglementée par le législateur.

En effet, l’ordre social est réglementé par le domaine de la loi, car celui-ci relève de la souveraineté du pays.

Et si, les députés sont corrompus et acceptent des enveloppes pour changer les lois et saboter les intérêts suprêmes du pays, il ne faut pas se douter que les autres institutions fassent l’effort. D’où, la corruption généralisée dans un état exsangue et meurtri par le détournement des deniers publics.

Si la corruption des députés est flagrante, c’est par ce que cette institution est envahie par des illettré(es). Cela dit, que le 3/5 des députés comoriens sont là pour remplir l’hémicycle.

En revanche, cette corruption organisée, hélas favorise le reste de deux pouvoirs, à savoir la justice qui est totalement déplorable d’une part de la formation des juges et d’autres part, leurs décisions de piètre qualité. Quant à l’exécutif, il est plus qu’un torchon de fesse. Il faut dire que tant que ces hommes et ces femmes continuent à exercer leurs fonctions dans ces trois institutions, le pays s’enfoncera dans la géhenne.

Donc, pour maintenir le pays debout, il faut que tous ces faux médicaments puissent être brulés vifs avec leurs racines. Je ne vois pas pourquoi, les cultivateurs utilisent les pesticides pour nuire les insectes qui détruisent les bonnes récoltes, et que nous, autres nous ne pouvons pas tester cela pour les politiques nocifs. La faille du parlement permet à l’exécutif de nuire la population comorienne.

Pour une raison simple, il faut en finir avec ces députés illettrés et corrompus, afin de mieux assoir un état de droit. Une assemblée analphabète est une source de corruption, des lois injustes. Si beaucoup d’entre eux ne font que bailler pour faire semblant aux électeurs, ils sont reconnus coupables de corruption en livrant le pays à des inconnus.

Comoriennes et comoriens, tant que vous êtes débuts, battez-vous contre ces chienlits qui pourrissent vos vies quotidiennes.

OH, exprimez-vous massivement contre ces lions qui ne font que détruire notre patrimoine.

Imani – Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*