Les députés de l’opposition ont perturbé l’ouverture de la session parlementaire d’avril

Ils ont empêché le président de l’Assemblée de prononcer son discours.

Ils exigent la présence des élus désignés par les Conseils de Ngazidja et d’Anjouan pour monter à l’assemblée de l’Union.

Les gendarmes ont fait irruption dans l’hémicycle pour « apaiser » les tensions.

Le Président du conseil de l’île de Ngazidja ainsi que l’un des conseillers cooptés ont étaient bloques à l’entrée du Palais du Peuple par les gendarmes qui encerclaient l’Assemblée vers 15h.

Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*