Les députés qui manifestent tous les vendredis seront arrêtés

Le procureur de la République, Mohamed Abdou s’est expliqué sur l’arrestation de Ahmed Hassane El-Barwane et sept personnes ; le secrétaire général du parti qui est placé en mandat de dépôt par le parquet de la République. Selon Alwatwan, le chef du parquet de la République de Moroni a fait savoir que Barwane sera jugé conformément au deuxième point de l’article 91 du code pénal qui stipule que «tout attroupement non armé qui pourrait troubler la tranquillité publique est interdit sur la voie publique ou dans un autre lieu public».

Concernant les manifestations de tous les vendredis , le procureur de la république a déclaré «les organisateurs de ces manifestations veulent transformer Moroni en Palestine et ici on n’est pas en Palestine je précise que je ne tolérerai personne qui tenterait de troubler la tranquillité et l’ordre public». Et il a également précisé, «sans intimider personne, j’invite ces députés manifestants à lire soigneusement l’article 21 de la Constitution car cette disposition nous donne l’opportunité de les arrêter et de les traduire en justice».

7 commentaires sur Les députés qui manifestent tous les vendredis seront arrêtés

  1. il est de quel pays ce procureur de merde
    en democratie on manifeste et quand on casse rien on termine la manifestation
    vous vous fetes la repression qui accelerera votre chute incha allah

  2. L’effondrement du dictateur sanguinaire Azali assoumani Mugabe se précise.

    La population comorienne refuse de faire le nécessaire pour dégager le criminel Azali assoumani Mugabe. Mais, elle pourrait payer cher dans un futur proche.
    Comment ce régime criminel s’effondrera ?
    Tout d’abord, la vie chère deviendra une règle dès cet été. En effet, une quantité importante de la monnaie serait en circulation afin de mettre en difficulté la population. Et, cette massification monétaire pourrait causer l’effondrement du dictateur sanguinaire Azali assoumani Mugabe. Dans ce cas, la population serait obligée de se manifester pour demander le départ d’un criminel Azali assoumani Mugabe. Il faut dire que cette arme est redoutable et efficace pour mettre en péril une dictature inhumaine.

    Ensuite, sachez que la population en payera le prix car elle ne veut plus bouger. Il faut savoir que plusieurs signaux sont émis afin de descendre dans les rues pour demander le départ du dictateur. En revanche, ces derniers ne sont pas compris par les citoyens. De surcroît, rien ne peut se faire sans une prise de conscience de la part des citoyens. Il est donc nécessaire de maintenir la pression sur ce régime criminel.

    Enfin, plusieurs pays dont leurs valeurs sont celles de l’humanité et des droits de l’homme sont très attentifs à la situation comorienne. Mais, il faut une fumée car, il n’y a pas une fumée sans feu. Si Azali assoumani Mugabe restait au pouvoir il pourrait y avoir une crise alimentaire. Celle ci, s’expliquera par l’effondrement de l’économie qui serait liée à la perte du pouvoir d’achat des comoriens.

    Il est donc nécessaire que la population se manifeste dès présent avant que cela soit trop tard. Il faut noter que des difficultés sont à prévoir cet été. Les « je viens » passeront des vacances au rabais voire catastrophique.

  3. Je suis né dans ce pays j’ai la nationnalité de ce pays. Mais des fois je me demande pourquoi dieu a voulu que j’appartienne à ce pays qui me fait honte.

  4. BRAVO AZALI ET SES ACOLYTES .
    NOUS VOYONS DU REEL ET DU CONCRET , VIVE L’EMERGENCE 2030.
    LE PÉTRO- DOLLARD APPARTIENDRA À UN SEUL PARTI AU POUVOIR .ET NGAZIDZA SEUL .
    NOUS AVONS COMPRIS TOUT CA À ANJOUAN , ON NE VA PAS SE LAISSER FAIRE .
    WA MAWORÉS ONT ÉTÉ PRÉVOYEUR TOUT CE MALHEUR DE CE PAYS DE MERDE .

  5. Chacun inerprète la loi à sa manière . Vous n’allez pas museler les gens en les privant de leur liberté d’exprssion et traduire en justice celui ou celle qui réciame son droit.Vive la justice aux Comores !

Répondre à Mmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*