En ce moment

Les députés veulent que l’attestation de dépistage Covid soit fournie 24h avant la date du départ

Test covid-19 pendant un voyage :
L’attestation de dépistage pourrait être fournie 24h avant la date du départ.

Selon nos informations, les parlementaires veulent rendre possible l’obtention des résultats du test génétique 24h avant la date du départ, de quoi offrir une bouffée d’oxygène aux voyageurs, tenus en haleine jusqu’à la dernière minute.

La procédure n’est pas encore officiellement enclenchée par les parlementaires. Vendredi passé, nous avons appris à travers un élu que le vice-président de l’Assemblée Ahamada Baco compte bien saisir ses collègues sur la question des tests PCR aux voyageurs. En effet pour autoriser l’entrée sur leur territoire, certains pays demandent de délivrer un certificat médical attestant du dépistage négatif du coronavirus. C’est le cas par exemple de la France, destination vers laquelle deux vols par semaine sont programmés avec la compagnie Ethiopian Airlines.

Depuis ce faire, les voyageurs doivent se faire tester 48h avant la date du départ. Un délai extrêmement important alors que, problème d’organisation peut-être, l’attestation de dépistage ou du moins les résultats, ne sont fournis que le jour même du voyage avec toutes les déconvenues qui vont avec, d’autant que la présence physique pour recevoir les résultats est obligatoire à un moment où le numérique est de plus en plus privilégié pour des raisons bien évidentes. Contacté par nos soins, le vice-président de l’Assemblée nationale et initiateur de cette démarche assure que la question a été confiée à la commission de la santé, laquelle devrait parvenir à forcer la main aux décideurs politiques pour revoir l’organisation du dépistage des voyageurs.

Au-delà du délai de fourniture qui en principe devrait passer du jour J à -24h, les parlementaires pourraient également s’attaquer à un autre problème de taille : les files indiennes formées lors de l’obtention des résultats. Ces flux sont non seulement source de propagation du virus mais il génère parfois des altercations qui nécessitent souvent l’intervention des forces de l’ordre. L’attestation pourrait être envoyée par e-mail via une adresse unique, ou par WhatsApp via un numéro de téléphone unique. Hourra, s’écrieront les voyageurs.

Andjouza Abouheir/La Gazette des Comores du 22 février 2021

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*