« Les femmes agressées à Paris c’est normal si elles étaient voilées ça ne serait pas arrivé »

Les propos du président Azali Assoumani sur les femmes victimes de viols ou de harcèlements continuent de faire réagir. Ce jeudi lors d’un meeting politique à l’hôtel Retaj qu’Azali a déclaré  » une femme voilée ne se fait pas violer ». Ce qui est arrivée de la journée de la victoire de la coupe du monde à Paris, où les femmes ont été agressées ou harcelées ne serait  » pas arrivé si ces femmes étaient voilées ».

Comme le rapporte Faïza Soulé Youssouf, le président Azali a précisé qu’il n’était pas forcément pour le voile islamique mais  » que celui-ci était une protection pour la femme ». Et il a rajouté que ce n’était pas pour rien  » s’il existait des espaces où la mixité était interdite ».

Pour le président Azali, les femmes sont violées parce qu’elles ne sont voilées. Ceci est complètement absurde puisque un fait divers aux Comores a montré le contraire. Les femmes victimes d’agressions sexuelles sont maintenant pointées du doigt par le président Azali. Il donne raison aux violeurs des jeunes filles.

8 commentaires sur « Les femmes agressées à Paris c’est normal si elles étaient voilées ça ne serait pas arrivé »

  1. Azali croit avoir fermé une brèche en refusant ses ressortissant pour se faire populaire avec son ministre Soueif et se faire voter massivement au referendum du 30 juillet , mais d’ un autre coté , il a ouvert une grande brèche pour humilier son peuple devant les Mahorais .
    Memes les clochards Mahorais et Mzougou se payent des Comoriennes à moindre prix dans boites de nuits de Mayotte pour se soulager . C’est honteux , peuple sans dignité .

  2. Ce président est aveugle ,il n ‘a qu’ à venir à Mayotte au front de mer de la jetée de Mamoudzou le soir pour se faire une idée de femmes Comoriennes bien voilée . Le pire ce que ses compatriotes se prostituent même à 5 euros, triste réalité . En ce moment , elles sont nombreuses et on a l’ embarras du choix GRACE , nous disons bien GRACE à son refus de reprendre ses refoulés , ces jeunes filles Comoriens arrivent tous les jours massivement à Mayotte pour se faire du fric en se prostituant

  3. Les femmes non voilées étaient là avant le prophète Mohamed ; elles étaient là après sa mort. Le président Azali prêche donc qu’on les oblige à se voiler. Il faut commencer à balayer devant sa porte car le oussoussou (la prostitution)aux Comores, en particulier à Moroni, attisé par la pauvreté de ce pays, c’est dû en partie à lui et aux politiciens d’hier qui ne sont jamais arrivés à offrir à ses jeunes le moindre espoir de vie. Vous n’êtes rien que des salauds !

  4. On écrit et on dit que M. Sambi est un intégriste islamiste. Voila que celui qu’un grand dignitaire religieux comorien l’a promulgué Iman, un érudit de l’islam, en véritable ignorant et islamiste sur les bords, se permet de prendre des fatwa contre les femmes qui ne portent pas le voile. Et tout le monde se tait.Dans ce cas, il faut qu’il aille jusqu’au bout en bon musulman qu’il est. Qu’il ferme les paillottes, les pensions qui pullulent dans Moroni, où de nombreux hommes du pouvoir amènent des jeunes filles pour les baiser moyennant quelques billets !

  5. Azali , parait il que c’est un bâtard raison pour laquelle il n’a jamais eu d’amour pour le village de soit disant papa , alors tout ce qui sort de sa bouche riment bien avec avec son identité , il n’est pas à plaindre , un bâtard reste bâtard même s’il est président . Vous voyez la manière dont il adresse aux comoriens , des manières dignes d’une bâtard , rien de plus .

  6. il est partout,lui et ses colistiers habitués aux bavures verbales au quotidien.
    aujourd’hui c’est autour des femmes agressées à Paris Monsieur « je sais tout » au lieu de condamner ces agressions juge normal.
    il est entrain de se radicaliser

Répondre à Mohamed issa Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*