En ce moment

Les femmes sont descendues dans la rue et réclament le départ d’Azali

Plus de 200 femmes comoriennes venues des quatre coins de Ngazidja se sont retrouvées d’abord au l’hôtel Coelacanthes pour dénoncer la dictature du chef de l’Etat.

Après avoir terminé leur réunion, elles sont descendues dans la rue de la capitale, Moroni. Initialement, la marche a été prévue d’aller jusqu’à volovolo. Mais elles sont marchées jusqu’à la place de l’indépendance. La PIGN et la gendarmerie ont intervenu pour disperser la foule

La Rédaction

1 commentaire sur Les femmes sont descendues dans la rue et réclament le départ d’Azali

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*