Les groupes électrogènes arriveront-ils un jour à destination ?

Les groupes électrogènes financés par la banque africaine de développement (Bad) semblent n’être qu’une chimère. En tout cas, c’est ce que l’on constate aujourd’hui, c’est-à-dire à moins de dix jours de la fin de ramadan.

image

Annoncés en grande pompe à l’opinion, lesdits groupes n’arriveront jamais et la population finira les huit jours de ramadan restants dans l’obscurité. Un rassemblement est prévu le 13 juillet prochain à la place de l’indépendance.
Joint au téléphone, le directeur général de la Ma-mwe n’a pas souhaité répondre. Mais un cadre de la société affirme que les groupes « étaient toujours attendus à Moroni ». Notre source ne pouvait pas préciser de date, même approximative, prévue pour l’arrivée de ces groupes à la centrale de Ma-mwe.
Certaines zones de Moroni sont souvent délestées durant plus de 12 heures. Un transformateur défaillant serait à l’origine du problème. Avec tous ceci, tout indique que les Comoriens passeront encore l’Aid-el-fitre dans le noir.
Un grand rassemblement est prévu le 13 juillet prochain pour protester, entre autres, contre la promesse du président qui avait assuré que la lumière serait de retour durant le mois sacré.
Fsy / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*