Les immigrés Comoriens en France : des acteurs du développement de l’archipel

wpid-screenshot_2016-03-26-07-17-03-1.png

Les  Comores sont  un pays  d’émigration  récente  au  même  titre  que  certains  pays  de l’  Afrique  Subsaharienne  ou  l’ Europe  de l’ Est . Les  migrants  Comoriens  en  France  sont  depuis  les  années  1980  ,  les  principaux  acteurs  de  l’amélioration  des  conditions  de  vie  de  leur  ile  d’  origine .

image

Leurs  formes  d’organisations  sociales  traditionnelles  leur  ont  permis de  mutualiser  leurs  économies  pour  choisir  ensemble  au  sein d’associations  ,  les  projets  d’  intérêt  collectif  à  financer (  salles de classe, un  centre hospitalier, bitumage des rues des villages ect)  .En  répondant aux  urgences en matière     d’alimentation , de santé ,de frais de scolarisation dans  les écoles privées  du  pays  ,ils  réduisent la vulnérabilité économique des  familles  et  la  pauvreté . Vu des  villages ,ils  sont  riches de par le différentiel de  pouvoir  d’achat  ,même s’ils  vivent  modestement , pour  ne  pas  dire   pauvrement en France .

Les  conditions  de  vie  des  Comoriens  en  France  restent   difficiles : difficultés de  logement , situation peu  favorable de l’emploi , et  situation encore plus précaire pour ceux qui ne disposent  pas d’un titre de séjour . Mais  pour  les  familles restées au  pays ,leur situation est enviée . Nous  observons  qu’une petite  fraction de  cette  diaspora diplômée  entre dans  l’administration française par voie de concours , d’autres travaillent dans le privé ,mais un grand nombre de comoriens diplômés font des petits boulots de survie au lieu de rentrer au pays , car après l’ indépendance ,de l’archipel , c’est le modèle colonial de l’Etat que les élites comoriennes ont  investi .

Cet  enracinement a  été fondé sur  l’insularisation rapide , légale et formelle de l’ administration publique , mais aussi une appropriation informelle de l’administration publique à chaque échelon  du  Président au simple agent de base ; tous  concourent à la confusion permanente entre domaines public et privés , et les luttes politiques ont  été focalisées sur le partage  du gâteau national une > assurant la lubrification  sociale  par le népotisme et la corruption .

Selon le BILAN DU MONDE édition 2013 ,il  y  a plus de  150 000 Comoriens en France installés  massivement dans  les principales villes  françaises .Les  émigrés comoriens deviennent , presque malgré eux des investisseurs  puisqu’ils transfèrent depuis plusieurs années des millions d’euros au pays . Ces flux financiers  qui passent par des réseaux informels ou formels  sont une véritable pompe à oxygène pour une économie insulaire asphyxiée par un sous- développement chronique . Dans ce contexte l’émigré comorien devient un acteur économique  essentiel à la  survie de son pays .  A l’origine  élément le plus pauvre et le plus marginalisé de la société , parti à la recherche d’un ailleurs fortuné ,il devient  souvent avec l’aventure migratoire  un  personnage accompli  et  respecté .

Mohamed  IBRAHIM  MIHIDJAY

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*