En ce moment

Les instruments qui contrôlent les données du volcan comorien sont volés

Les Comores ne sont plus en mesure de contrôler les données volcanologique du Karthala. Le GPS permettent l’affiche des données volcanologique. Les batteries qui alimentent aussi la station de Diboini, où était installé ce GPS, sont aussi vandalisées. Depuis le 3 août dernier, les techniciens de la CNDRS ont constaté que cette station n’émettait pas de signal. Ils se rendront sur terrain le 5 août et constateront ensuite que la station a été vandalisée. Désormais, le volcan comrien n’est contrôlé.

Selon nos confrères de La gazette des Comores, la gendarmerie a été saisie et une enquête serait déjà ouverte pour connaître les malfaiteurs.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*