Les investisseurs privés étrangers ont rencontré Azali

LE BALLET DES INVESTISSEURS PRIVES ÉTRANGERS A BEIT SALAM.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’appel du Président de la République Azali Assoumani dans  les médias de la planète et dans les grands rendez-vous des Etats semble entendu. Les investisseurs privés étrangers défilent au Palais Présidentiel de Beit Salam. L’un des hommes les plus puissants de Russie Sergey Kislov Président de la Fédération d’Agro-industrie de Russie et PDG de HUG RUSI numéro 1 mondial dans l’exportation de farine et d’huile de tournesol, Dr J. Singh Raghav PDG de Stork International Gmbh numéro 1 mondial de Titane et Gilbert Dailly TIG Singapour Holding d’investissements et trading  ont été reçus par le président de la République  le samedi 24 décembre 2016,  après les businessmen venus de la Chine, de la Tanzanie et de l’île Maurice, il a quelques semaines. Ces  grands hommes d’affaires associés dans un projet touristique aux Seychelles avec EDEN ISLAND veulent investir aux Comores dans plusieurs secteurs notamment la pêche, les produits de rente, les télécommunications et bien évidemment dans le tourisme et principalement dans le secteur du bien-être (centre thermal entre autres…)
Le Président de la République s’est dit heureux d’accueillir des hommes d’affaires de ce  calibre, dont le pays a le plus besoin pour son développement économique et pour l’amélioration du niveau de vie des comoriens. Le Président de l’Union des Comores a dit attacher  plus d’importance à l’investissement privé étranger que l’aide public au développement. Le Président a assuré aux  hommes d’affaires de sa disponibilité et  de son soutien plein et entier. Il a aussi garanti aux businessmen de trouver dans le code des investissements des Comores  un outil attrayant  et qui protège l’investissement privé étranger. Le Chef de l’Etat a conclu en disant que la Président de ces hommes d’affaire aux Seychelles et à Singapour,  des modèles de développement sur lesquels les Comores veulent s’inspirer,  est un gage d’un bon partenariat futur.

Beit Salam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*