Les jeunes Comoriens s’inquiètent pour leur avenir

A quelques mois de la tenue des élections de 2016, des jeunes se sont réunis samedi à Ikoni pour échanger sur les problèmes auxquels est confrontée la jeunesse comorienne. Said Ali Said Omar, l’initiateur du mouvement, a annoncé d’autres rassemblements.

image

Des jeunes se sont réunis samedi après-midi pour discuter de l’avenir de la jeunesse comorienne, à quelques mois des échéances électorales.
L’occasion d’échanger et de réfléchir sur l’avenir pour ces jeunes. « On échange des idées pour pouvoir aider notre pays », a dit Said Ali, l’initiateur du projet.

Pour lui, la jeunesse comorienne se trompe d’objectif lorsqu’elle s’active autour des élections de 2016, en oubliant le droit à une vie décente pour les Comoriens.

« Des jeunes d’Ikoni sont venus me voir pour les aider à organiser ce rassemblement pour réfléchir ensemble sur le vrai fond du problème », a dit Said Ali.

Toujours selon lui, le rassemblement revêtait quelque chose de solennel car Ikoni « est une ville historique », selon Said Ali qui anime un mouvement dit « Mgou Ngena Si ».

Ibnou M. Abdou /LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*