En ce moment

Les Jeux Olympiques d’été en 2020

Du 24 juillet au 9 août prochain auront lieu les 32e Olympiades de l’ère moderne à Tokyo au Japon. En prélude à cet évènement qui regroupera des milliers d’athlètes venus des quatre coins du monde, les sites de paris ont déjà mis en branle des côtes et des prévisions. Avant de revenir aux paris, nous allons vous faire un bref résumé de l’historique des Jeux Olympiques sous la forme que nous la connaissons aujourd’hui, puis évoquer les changements de cette édition.

Le précurseur
Avant les Jeux Olympiques modernes, il existait déjà une compétition pareille qui s’organisait dans les pays comme la France, l’Angleterre ou encore en Grèce au 17e et 18e siècle. Mais ils se faisaient en autarcie. Peu de temps après, en réunissant les ruines de la ville de l’Olympie, des archéologues allemands ont découvert plusieurs objets historiques dont les documents qui attestent de l’existence des Jeux Olympique auparavant. Pendant ce temps, Pierre de Coubertin faisait des recherches sur les causes de la défaite de la guerre franco-prussienne. C’est ainsi de ses résolutions, il a émis le souhait de voir des individus issus de toutes les contrées s’affronter de manière pacifique, au lieu de se faire la guerre. C’est le début de l’idée des Jeux Olympiques.

La première édition en Grèce
L’idée du défi sportif pacifique étant présente, Pierre de Coubertin exposa son idée au congrès de Paris en 1894. A l’issue de ce congrès, la date et le lieu des premiers Jeux Olympiques ont été décidés. C’est ainsi que le choix s’est porté sur la Grèce pour accueillir la toute première édition des J.O modernes. Elle a eu lieu en 1986. Pour une meilleure organisation, un comité de direction a été créé, c’est le Comité International Olympique (CIO). A cause de son ampleur, car c’est la première fois qu’un tel nombre d’athlètes (250) s’est réuni pour une compétition, la Grèce a souhaité organiser la seconde, mais le CIO s’est interposé en raison du caractère international de la compétition. Il a souhaité qu’une autre ville soit l’organisatrice. Après la Grèce, le choix a été porté sur Paris pour abriter la seconde édition en 1900.

Tokyo 2020 et les changements
De 250 athlètes à ses débuts, les J.O d’été regroupent des milliers d’athlètes aujourd’hui. Le 24 juillet prochain, ils seront à nouveau ensemble pour relever de grands défis à Tokyo pour le compte de la 32e édition. Dans ce cadre, le Comité Olympique a décidé d’apporter des nouveautés. De nouvelles disciplines vont intégrer ainsi à ce titre les Jeux. Il s’agit du surf, du skateboard, l’escalade sportive et le baseball-softball. Il est à rappeler que le baseball-softball avait déjà intégré les jeux en 2008 et 2012 à Pékin et à Londres. En faisant ceci, le CIO a pour ambition d’attirer plus de public jeune.

Les paris et les cotes
Bien avant le début cette édition, les sites de paris ont déjà fait un pas avant. Ils font déjà des propositions et des prévisions. Tenez ! Selon les sites par exemple, le vainqueur en termes de médailles sera les USA dont la cote est de 1,10. La Chine vient en seconde position avec 8 comme cote. En termes de médailles personnelles, Mo Farah serait favori selon les bookmakers avec une cote de 4,5

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*