Les manifestations de la diaspora vont s’implanter aux Comores?

Depuis le début de la crise post électorale, les manifestations sont interdites dans plusieurs régions aux Comores. Dès le début la diaspora avait pris le relais en organisant des manifestations contre la réélection d’Azali Assoumani. Il faut dire que sur le territoire national, le ministre de l’intérieur et les préfets ont tout mis en œuvre pour museler toute velléités discordantes.

Mais aujourd’hui, tout semble hors contrôle parce que les manifestations en dehors de Moroni pullulent. Outre Ntsoudjini et Mbeni reconnues pour la résistance qui est la leur, d’autres localités ont désormais fait leur rentrée à l’image de Dembeni ou encore Mkazi. Au regard de la nouvelle tendance, d’autres villes et villages vont rejoindre le pont. Rappelons que tous les manifestants réclament le départ du président nouvellement déclaré vainqueur par la cour suprême.

1 commentaire sur Les manifestations de la diaspora vont s’implanter aux Comores?

  1. vraiment le diaspora comorien sont bizarres Azali dictateur à déjà pris le pouvoir, aucuipe vous de vos délinquant enfants qui sont rempli les prisons à marseille et les règlements du compte tous les jours, c’est nécessaire non que de manifesté pour rien, c’est vous diaspora qui enrichit AZALI et sont gouvernement, ci vous bloquez vos voiyage au comore, vous envoyer rien à la douane AZALI serais étouffer est il aura pas de l’argent.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*