Les mensonges de la BFC

C’est une affaire qui risque de passer inaperçu bienqu’ elle fera trop de maux. Alorque les responsables de la banque de développement des Comores ont rassuré ses clients qu’aucun document n’a été brûlé lors de l’éclatement du feu les mois derniers, une source officielle et concordante prouve le contraire.

Lors de la première audience de l’affaire du détournement des millions par l’ancienne caissière, l’avocat du BfC a déclaré que les documents qui font noeud à cette affaire ont tous été brûlés par le feu. Comment ces responsables pouvaient mentir ainsi ? Qui est derrière l’éclatement de ce feu ? Qui est le bénéficiaire ? Les réponses de ces interrogations nous échappent mais nous reviendons pour plus d’informations dans les jours à venir

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*