En ce moment

Les militaires autorisés à tirer à balles réelles ce lundi 6 juillet à Ntsoudjini

La tension monte. La peur d’une déstabilisation pousse les autorités à utiliser la force militaire. La fête prévue ce lundi à Ntsoudjini fait réellement peur au gouvernement. Les forces de l’ordre seraient autorisées à utiliser tous les moyens pour stopper le rassemblement de Ntsoudjini même l’utilisation des balles réelles.

Les membres du gouvernement sont actuellement à Anjouan mais ils ont les yeux rivés à Ntsoudjini. La circulation en voiture vers Moroni et Ntsoudjini sera soumise à un contrôle par les forces de l’ordre dès 5 heures du matin ce lundi. Les journalistes ne sont pas autorisés à se rendre à Ntsoudjini, pas de couverture médiatique autorisée.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*