Les militaires ont pris la fuite dans le bureau de Sanfil….

Les militaires qui étaient dans le bureau de vote ont pris la fuite en abandonnant leur camarde. Oui, les militaires comoriens sont des lâches, des peureux qui ont pris la fuite devant des hommes avec des machettes. Ils étaient armés mais ils ont laissé leur camarade militaire. Regardez le témoignage ci-dessous:

 

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*