En ce moment

Les observateurs de l’ONU n’ont pas eu le droit de voir Sambi

La mission d’observation de l’ONU aux Comores n’a pas eu le droit de rendre visite l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi. La délégation composée du personnel du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) est aux Comores suite aux révélations de tortures barbares de plusieurs prisonniers.

Ce jeudi, la délégation et l’avocat de l’ancien président ont été simplement empêchés de voir les conditions de détention de Sambi.

Les forces de l’ordre ont expliqué que la mission n’avait pas de permis de visite or les observateurs avaient un ordre de mission.

2 commentaires sur Les observateurs de l’ONU n’ont pas eu le droit de voir Sambi

  1. Les anjouanais sont des laches , des corrompus , vraiment ils font pitié . Qu’en est il de leur amour envers Sambi , en envers Salami? Quand est ce que ces anjouanais vont sortir du sommeil de la raison et chercher à liberer leur Sambi et Salami sachant très bien qu’Azali les a emprisonner illégalement.

  2. oui le colonel sans foi, ni loi est plus fort que l’ ONU, parce que il a épaulé par l’ Arabie Saoudite , ce derniere, veut la peau de SAMBI, à cause de faux rumeur qu’ aux Comores il y a de petrole et de gaz naturel. les Anjouanaises et Anjouanais restent leurs bras croisés , l’ ex- président Ahmed Abdallah Sambi délessé ou oublié par les siens

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*