Les Preuves Incontestables qu’il est Permis de Commémorer la Naissance de la Meilleure des Créatures, le Prophète Mouhammad

masjid-Nabawi

La louange est à Allâh Qui nous a envoyé celui qui a instauré la vérité comme tradition, Qui nous a indiqué ce qui est bon parmi les innovations, et que l’honneur et l’élévation en degré soient accordés à celui qui a une belle voix et un beau visage, Abou l-Qacim, le grand-père de Al-Haçan et de Al-Houçayn.

Allâh ta^âlâ dit dans le Qour’ân honoré:

              لَقَدْ جَاءكُمْ رَسُولٌ مِّنْ أَنفُسِكُمْ عَزِيزٌ عَلَيْهِ مَا عَنِتُّمْ حَرِيصٌ عَلَيْكُم بِالْمُؤْمِنِينَ رَؤُوفٌ رَّحِيمٌ     .                  (laqad jâ’akoum raçôuloun min ‘anfousikoum ^azîzoun ^alayhi mâ ^anittoum HarîSoun ^alaykoum bi l-mou’minîna ra’ôufoun raHîm)

 

ce qui signifie : « Il vous est parvenu un Messager d’entre vous, qui craint pour vous de tomber dans ce qui fait mériter le châtiment, qui s’attache beaucoup à ce que vous ayez la foi, qui est compatissant et miséricordieux pour les croyants » [At-Tawbah ‘âyah 128].

Nous allons maintenant vous exposer les raisons pour lesquelles il est permis de commémorer la Naissance honorée du Messager, le Mawlid et que cela comporte une grande récompense. Ainsi, nous affirmons, totalement confiants en Allâh :

L’innovation (al-bid^ah) dans la langue, c’est ce qui a été instauré sans équivalent antérieur. Selon la Loi maintenant, c’est ce qui est instauré (al-mouHdath) sans avoir fait l’objet d’un texte, ni dans le Qour’ân ni dans le Hadîth.

La preuve sur l’existence de la bonne innovation à partir du Qour’an honoré.

La preuve à partir du Qour’ân honoré au sujet de la bonne innovation, c’est la parole de Allâh ta^âlâ concernant l’éloge des croyants de la communauté de ^Içâ ^alayhi s-salAm :

 وَجَعَلْنَا في قُلُوبِ الَّذِينَ اتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلاَّ ابْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللهِ

(wa ja^alnâ fI qoulOubi l-ladhîna t-taba^Ouhou ra’fatan wa raHmatan wa rahbAniyyatan ibtada^Ouhâ mA katabnâhâ ^alayhim ‘illa btighâ’a riDwAni l-LAh )

Ce qui signifie : « Nous avons créé dans les cœurs de ceux qui l’ont suivi une bienveillance, une miséricorde et un monachisme qu’ils ont innové ; Nous ne le leur avons pas ordonné ; ils ne l’ont fait que par recherche de l’agrément de Allâh », [sôurat Al-Hadîd / 27].

Allâh fait l’éloge des musulmans qui suivaient la Loi de Jésus, ^Içâ ^alayhi s-salAm parce qu’ils étaient des gens miséricordieux et qu’ils avaient de la compassion, et parce qu’ils ont innové ce monachisme (ar-rahbAniyyah) qui consiste à couper court aux désirs pourtant permis au-delà de l’abandon des péchés. Ils en arrivèrent au point de ne plus se marier, de délaisser les jouissances permises telles que les plaisirs de la table et les habits luxueux et ils se sont consacrés totalement à l’au-delà. Ils ont innové quelque chose que ^Içâ ^alayhi s-salAm ne leur a jamais prescrite. Allâh a fait leur éloge pour ce monachisme.

                                                                                                   la suite prochainement

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*