Les purges d’Azali continuent

Opinion libre: Il ne lui manque que les glaciers de la Sibérie; comme au temps de STALINE, AZALI entame les purges contre tous ceux qui lui feront de l’ombre: les partisans de SAMBI, les démocrates, les élus dignes de leur profession, les militaires qui affichent leur sens de devoir.
Il a des drôles de manières de justifier les emprisonnements et les tortures de ceux qu’il entreprend à briser la résistance et les carrières.
SAMBI croupit en prison que le dictateur désigne par résidence surveillée et fait tout pour porter le chapeau tantôt à la justice, tantôt à un pauvre fonctionnaire aux ordres de KIKIKIKI…qui???
BARWANE est accusé de complicité dans l’affaire de la main arrachée du militaire sans aucune clarté; là aussi, le complexe d’infériorité d’AZALI se révèle être un poison pour l’honneur et le droit.
On n’en saura rien sur le sort de MHOUMADI SIDI, également en prison sans aucune forme de procès.
Sur le dossier de l’intellectuel SAST, le dictateur démontre sa haine contre tout ceux qui le surpassent,convaincu de son rang social et intellectuel qu’il regrette et rejette.

AZALI a peur de la détermination du peuple,de la résolution internationale notamment l’Union Européenne, l’Union Africaine et la France. A Domoni, où le pouvoir a, à coup de millions,réunis quelques centaines de militants pour fêter « la victoire du OUI », AZALI s’en est pris violemment à la France qui, de mèche avec SAMBI, ont organisé et entériné la départementalisation de Mayotte et de tirer la conclusion en prenant à témoin les comoriens que « si la France ne l’accompagne pas, c’est simplement parce qu’il fait un choix d’une autre puissance » car « il est persuadé que le développement des Comores se fera sans la France ».
La mobilisation de la Communauté Internationale et de la presse étrangère déstabilise la dictature qui a décidé de s’en prendre aux militaires. Presque une dizaine de soldats est entrain de subir des tortures pour se faire accoucher des noms d’officiers qui seront à leur tour brisés jusqu’à fabriquer des commanditaires parmi les politiques;c’est l’aboutissement de l’affaire SAST qui débouchera à coup sûr sur l’arrestation du vice Président DJANFAR. AZALI devait aller rejoindre HISSENE HABRE et GBAGBO. Et je crois que les conditions sont réunis.
Il est temps de mettre en place un gouvernement de salut national dans les meilleurs délais

BEN ALI..

4 commentaires sur Les purges d’Azali continuent

  1. c’est le monde à l’envers,on ironise l’indépendance,compare,préfère jusqu’à chanter les louanges de la colonisation.est-il réellement visionnaire quelqu’un qui prend la décision de garder son peuple sous la dépendance d’un autre peuple?! parles-tu vraiment au nom de la jeunesse mahoraise?!crois-tu sérieusement que la colonisation et la dépendance surpassent l’indépendance?!n’oublies pas seulement une chose:la misère,les problèmes qui sont aux Comores aujourd’hui sont dû aux mauvaises décisions et actions à la fois de la part des dirigeants et du peuple comorien eux mêmes car étant libres,c’est eux seuls qui décident du sort de leur pays ce qui signifie que le jour où ils décideront de faire autrement personne ne pourra les en empêcher alors que la situation est complètement l’inverse à Mayotte car le sort de l’île, les décisions la concernant sont entre les mains de ceux que vous connaissez bien que moi,cette jeunesse mahoraise mon ami pourra-t-elle un jour prendre les décisions concernant son avenir?! bien sûr que non car à partir du moment où on a décidé d’être sous la dépendance de quelqu’un,on a dit oui au fait que toutes les décisions soient prises par lui qu’elles nous plaise ou non.donc pour finir j’aimerais dire à mon frère que si il est fier de la situation à Mayotte c’est tout à fait son droit mais ne mélange pas l’ordre des choses car indépendance n’est et ne sera jamais = à dépendance.

  2. Dans son fantasme,Azali et ses geôliers oublient que le pouvoir est comme une roue ça tourne et un jour viendra que cette haine qu’ils sont entrain d’instaurer se retournera contre eux.

  3. VIVE LES COMORES LIBRES , INDÉPENDANTS AVEC UN REGIME DICTATORIALE ,PROFITEZ EN BIEN .
    LA JEUNESSE MAHORAISE VOUS ENVIE , HEUREUSEMENT QUE NOS AEUX ÉTAIENT VISIONNAIRES
    ET VOUS ONT REJETÉ EN BLOC EN NOUS TRANSMETTANT QU’ IL FAUT SE MÉFIER DE VOUS
    COMME DE LA PESTE .

  4. Azali malgré qu’il a un cerveau detruit par un tumeur , il sait très bien que sa fin est proche , mais il essaie juste de tenir le coup par l’esprit militaire , il sait que le peuple comorien l’a bani , après sa destitution mort ou vif , il n’aura personne pour lui adresser la parole , donc il essaie de tenir le coup, avec des montage des faux coup d’état , le vrai coup d’état ne va même pas le sentir d’où ça viendra inchallah , enculé de sa race.

Répondre à chaanbani moegni Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*