Les redevances de TELMA pourraient passer de 25 millions à 1 milliard de francs 

​LOI DES FINANCES 2017:
La commission des Finances de L’assemblée a déjà plongé sur le projet de loi des Finances 2017. En réaction à l’actualité sur la licence Telma, les députés proposent de revoir à la hausse les avantages fiscaux accordés à ce nouvel opérateur de télécommunications.
Les redevances d’utilisation initialement fixées à 25 millions de francs annuelle pourraient atteindre 1 milliard de nos francs. Au nom de la loi sur la concurrence, les élus estiment que Comores Telecom qui paie un plus de 2,1 milliards d’impôts serait lésé par l’arrêté interministériel de Mamadou. 

Par ailleurs, les députés persistent que la loi des Communications numériques n’a jamais été adoptée en séance plénière. En témoigne, ce courrier d’octobre 2015, du député Abdoulfatah Said Mohamed adressé à Boléro alors Directeur de cabinet du président Ikililou Dhoinine.
Aujourd’hui, les caméras sont braqués sur un homme qu’on appelle le superman: l’intouchable Nourdine Abodo, conseiller juridique du président Ikililou, puis Azali et actuellement à la Cour suprême qui aurait autorisé Mohamed Alfeine à signer la deuxième licence. 
Pour le moment c’est le fusils qui a sauté.

Toyb Ahmed 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*