Les six projets gagnant à l’issue de l’évaluation finale de l’appel  à microprojets

La liste des gagnants de «l’appel à micro projets pour la préservation de la biodiversité et la réduction de la pauvreté» dévoilée

Les six projets gagnant à l’issue de l’évaluation finale de l’appel  à microprojets pour la préservation de la biodiversité et la réduction de la pauvreté ont été récompensés hier lors du cocktail dinatoire de la journée Internationale des Nations Unies.

Cet appel est lancé par Parcs nationaux des Comores dans le cadre des activités d’identification des acteurs locaux affectés par la mise en place des Aires protégées. Pour éviter les impacts de celle-ci sur l’accès des populations aux ressources naturelles cultuelles et économiques, parcs Nationaux des Comores financent des projets portés par les communautés locales favorisant le développement d’activités génératrices de revenus durables.

 Les  projets gagnants sont :

1. Développement d’une Pêche artisanale sélective, durable et  écologique dans la zone du parc marin de shisiwani (Anjouan) porté Saba Yichirini Ridjal avec un financement de KMF : 4 250 000

2. Valorisation du site du Trou du Prophète à travers le développement de l’Ecotourisme porté Houssama DAROUECHE pour le Parc National Mitsahihuli Ndroude avec un financement de KMF : 2 850 000

3. Renforcement du réseau de pépiniéristes de Mohéli porte par Antoine BOUHTANE pour le Parc National de Mwali avec un financement de KMF : 2 600 000

4. Mise en place d’une agence d’éducation environnementale et de développement écotouristique pour valoriser les Parcs Nationaux des Comores présenté par Nassabia DAROUECHE, Irohe Oichili pour  un financement de KMF 2 476 000

5. Valorisation des plantes médicinales  du Parc Kartala présenté par Mohamed BACAR pour le Parc National Karthala avec un financement de  KMF : 2 215 000

6. Mise en place d’une unité de production de miel durable porte par Mohamed Said Ahamed ,Parc National Karthala avec un financement de KMF : 2 150 000

PNC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*