Les talents comoriens s’exportent, Faouz et Lucky attendus à Marseille

​C’est officiel, irréversible et réconfortant ! Deux internationaux comoriens vont tenter l’aventure européenne et savourer le football de l’Hexagone. Qui ne fait rien, n’a rien, dit-on. Le capitaine de Fomboni Football Club de Moili, Faouz Faidine et le milieu de terrain offensif de Volcan Club de Moroni, Lucky Dube Alhadhur Attoumane sont attendus au club Marseille-Consolat pour une trentaine de jours d’essai en vue d’un recrutement pour la saison en cours.

Les talents du Mohélien Faouz et du Grand comorien Lucky, mis au service des Cœlacanthes, pour l’intérêt national, ont focalisé l’attention de Djamal Mohamed, Directeur sportif du club Marseille-Consolat. Conséquence ! De belles perspectives d’avenir se dessinent à l’horizon pour eux. Les deux éléments des Cœlacanthes des Comores ont obtenu leurs visas d’entrée en France. Ils s’envoleront dans les prochains jours pour des Bouches-du-Rhône. Le football comorien explose et s’exporte. Un mois d’essai, en vue de les recruter pour cette saison, les attend à Marseille.

Bon vent Faouz et Lucky !

« Cette exportation de purs produits du football comorien récompense l’investissement fourni par le manager des Cœlacanthes, Ben Amir Saadi, pour développer et valoriser le formidable travail effectué par la fédération de football des Comores, pour le Football de base, football de jeunes depuis quelques année ». L’ouverture de l’académie Twamaya à Mitsamiouli, les multiples animations du projet prometteur, « Grassrouts », cher à la Fifa, l’organisation dans l’Archipel du championnat des jeunes, etc. illustrent la détermination de la Ffc à développer le football des jeunes, tremplin pour l’essor du football national. Faouz Faidine et Lucky Dube Alhadhur sont les fruits de l’Ecole de Football du pays, installé à Mitsamiouli. 

« La Ffc remercie toutes les personnes et structures qui œuvrent au quotidien pour le développement du football des jeunes aux Comores et qui ont permis à ces deux talents de saisir cette opportunité pour s’essayer en France, progresser et espérer vivre de leur passion ». 

Bon vent les jeunes !

Bm Gondet/LGDC 

1 commentaire sur Les talents comoriens s’exportent, Faouz et Lucky attendus à Marseille

  1. Bien évidemment,les deux talents comoriens sont venus chez eux,la 5 ème Ile de l’archipel des Comores.Du courage,montrez tout ce que vous connaissez les gars ,ne risquez rien.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*