En ce moment

Les taxes douanières sont revues à la hausse pour la énième fois

C’est un coup dur pour les commerçants et les entrepreneurs comorien( nes ). La plateforme signé entre le secteur public-prive n’est que du pipo. Les acteurs du secteur privé n’ont pas été consulte sur l’élaboration et l’adoption de la loi de finance de 2021. Pourtant des changements majeurs sur les taxes douanières sont revues à la hausse. La hausse du taxe de l’importation du riz luxe a augmenté à 200%. Pour la patente, la hausse a augmenté de 30%.

Pour les produits de construction et d’alimentation, le taxe a vu une hausse de 5% également. Mais qui est en réalité le grand perdant ? Comme l’explique souvent les économistes, les importateurs n’ont pas beaucoup de perte. Le comorien lamba est le grand perdant. Le commerçant et l’entrepreneur augmenteront le prix des produits et le peuple se trouvera dans l’obligation d’acheter

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*