Les trois vice-présidents surpris par le projet d’Azali

D’ici l’ouverture des assises, le camp Azali risque de se fragiliser ou s’effondrer. Décidément l’ampleur et la radicalisation de la reforme de Azali n’épargnent personne. Ses trois vice-présidents se disent surpris que leur mandat soit aussi mis en jeu comme celui des gouverneurs.

En effet, les conclusions des assises prévoient la nomination d’un seul vice président par le chef de l’État. Moustadirane Abdou, Abdallah Sarouma Chabouhe et Djaanfar se sont ainsi réunis discrètement. Selon des sources dignes de foi, ils se demandaient lors de leur rencontre: qui de trois serait nommé vice-président ?. A suivre.

Ahmed Bourhane

1 commentaire sur Les trois vice-présidents surpris par le projet d’Azali

Répondre à Attoumani(henri) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*