Les vraies raisons de la démission du directeur d’Afadjr

Depuis hier, l’information qui fait état de la démission du journal Alfajr est sortie. Si d’aucuns parlent des ambitions politiques de ce jeune directeur général répondant au nom de Abdourassoul Abdourahmane (Janvier), il faut tout de même reconnaitre que durant les quelques mois qu’il a passés à la tête de ce quotidien, plusieurs efforts en terme de qualité de l’information et des papiers sont à noter. Qui ne se souvient pas des carences et des innombrables fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe et de formulation des phrases qui étaient devenues le lot quotidien de ce journal. Avec Janvier, il a eu une diminution manifeste de ces insuffisances.

Revenons à sa démission. Tout aurait commencé le lundi 18 juin lorsque le journal du jour a mis en Une, le président de la République qui avait tenu un discours depuis Mitsoudjé. Le copropriétaire du journal à savoir le petit frère du vice-président, Bahassane Ahmed Said aurait mal digéré le fait de ne pas voir le discours de son grand frère à la une. On peut dire tout ce qu’on veut mais on ne peut pas avoir un discours à la nation du président et opter pour un autre discours pour faire la Une bien que le journal soit indépendant. Selon une source bien placée, le ton aurait monté entre Me Bahassane et son directeur général au point que l’autre actionnaire majeur, Hamidou Mhoma (Graphica) aurait entrepris de vendre ses actions, lui qui se reconnait dans la Crc.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*