En ce moment

L’état d’esprit des anjouanais en toute objectivité

Tribune: L’Anjouanais est méfiant, donc à trois reprises pour l’histoire, la gestion de l’Etat, je n’ai pas l’impression d’avoir été victorieux de tous les succès.
L’étiquette séparatiste lui a été collée à tort, lui le pilier de la nation comorienne.
L’accusé d’être est le premier complice d’AZALI, qui est faux quand sur la base des deux décors ainsi que des civils. Ndzouani est mort politiquement, administrativeme nt.
Les analyses faciles et simplistes reposent sur le fait que le pays, le combat et l’absent en lutte contre l’état de droit. C’est faux.

L’anjouanais refuse de croire à trop de bruits sans actions. Mise à part le complot meurtrier contre les militaires connus FAISSOIL, MOUTU, c’est ANJOUAN qui paie le lourd tribu dans cette dictature criminelle.
Les morts programmés de SAMBI, SALAMI, les crimes comis dans la médina, les complots des soi-disant explosifs, la persécution du.mouvement Ndzouani En Marche, militarisation excessive et discriminatoire de l’île de Ndzouani doivent faire deux avant avant ‘ émettre des jugements faciles.

La solution est liée à chacun de nous dans nos problèmes: AZALI. Le suffrage n’est pas seulement un problème. C’est le défaut que nous devons refaire.
L’un a choisi cette certitude: AZALI et sa famille ont passé les deux dernières minutes à attendre le programme SAMBI.
Maintenant je scrute la politique et le crois durme fer fer que fait la population d’Anjouan dans les meilleurs délais.
La coalition qui a rencontré l’objectif AZALI hors d’état de nuire est la seule. Nous nous inscrivons dans cette logique.

BEN ALI.

La Rédaction

1 commentaire sur L’état d’esprit des anjouanais en toute objectivité

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*