Lettre ouverte au président de l’union des Comores

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

ALI MBARAKA EL-AMINE
Ancien Maire de FOMBONI
MOHELI- COMORES

A Son Excellence, Monsieur le Président de l’Union des COMORES, Docteur Ikkililou DHOININE
Excellence,


Une année déjà depuis votre Accession à la Magistrature Suprême de notre Pays. Un temps largement suffisant pour un Dirigeant AVERTI de pouvoir donner déjà une VISION assez CLAIRE de ce qui aller être sa Riposte quant à la Crise Politico-Institutionnelle et le Marasme Economique qui gangrène le Pays des Décennies durant, ce qui n’est pas le cas au travers de ce que nous observons actuellement.

 

Pourtant, force est malheureusement de constater qu’à quelques différences près, votre Régime ne se distingue pas de vos deux Prédécesseurs, Abdallah SAMBI et Hazali ASSOUMANI en l’occurrence.

 


Votre Démarche en faveur de la mise en place effective des Institutions et de la Commission de Lutte contre la CORRUPTION aurait pu, certainement, vous démarquer par rapport aux autres, quand on parle de la marche vers un ETAT de DROIT tant souhaité par vos COMPATRIOTES. Un ETAT de DROIT, dans lequel, seules les Institutions Démocratiques et Capables de représenter le PEUPLE y survivront et sans lequel la DICTATURE de la Majorité, avec tous les DERAPAGES qu’on lui connait, triomphera Inéluctablement sur la FRAGILITE de la Minorité.

 

Dois-je vous rappeler que ces NOMINATIONS BIDON dans les Hautes Institutions et Juridictions de l’ETAT, notamment dans la Commission de Lutte contre la CORRUPTION restent Incontestablement vos Principaux OBSTACLES à la réussite ce cette Politique dont vous en faites votre Leitmotive.
Ceci étant, permettez-moi Excellence, de vous informer qu’étant la dernière, la TOURNANTE MOHELIENNE sera Lourdement sanctionnées lors du BILAN que celles des autres Iles, ainsi vous comprendrez que vous n’avez pas du tout droit à l’erreur, car vous avez désormais une OBLIGATION de Résultat. Et le DEFI que vous lancent Inexorablement le LAXISME, le NEPOTISME et les DETOURNEMENTS de Deniers Publics ne vous laissent plus assez de marge, compte tenu du temps qui vous reste au POUVOIR.
Les COMORIENS, plus particulièrement de MOHELI auraient voulu que cette TOURNANTE soit celle de tous les ESPOIRS pour qu’enfin, je ne le dirais jamais assez, la Petitesse et l’Infériorité numérique d’une Ile ne soit plus jamais taxée comme une Incapacité à Gouverner. Ainsi, pour remédier rapidement de cette situation Chaotique à laquelle nous nous sommes Sciemment Embourber à cause de nos Décisions prises souvent au Détriment de l’Intérêt Général de notre Pays. Face à cette FAILLITE, une SOLUTION existe pourtant : l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut.
Aussi, Excellence, dois-je vous rappeler que c’est grâce à des nombreuses SACRIFICES que vous avez été élu Président de la République et la date du 17 FEVRIER prime certainement de celle de 26 MAI, quand on parle de Célébration de la TOURNANTE !

 

yéka houssomo yé taharifa hiyo karibou hou cliké harimoi  ye pub, ye pub hiyo hi oudjoulizé habari za bourré kouézi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*