Lettre ouverte au président président : »celui qui s’aime le vent,récolte la tempête… »

Opinion libre: LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE L’UNION DES COMORES,SON EXCELLENCE AZALI ASSOUMANI.

Objet : Je condamne ce qui s’est passé sur l’Aérodrome de l’île de Moheli contre votre Avion. Mais c’est normal,car celui qui s’aime le vent,récolte la tempête.

Excellence,

Eu égard à la gravité du déversement des clous sur la piste de l’Aéroport de l’île comorienne de Mohéli,à quelques heures du décollage de l’Avion présidentiel vers Moroni,
en tant que Porte Parole du Peuple Souffrant de l’Union des Comores,
J’ai l’honneur de vous exprimer toutes les condamnations du peuple,par rapport à cet acte,sans pour autant le qualifier,car son auteur n’a fait qu’exprimer ses colères,vis à vis de votre Politique machiavélique qui ne vise qu’ à vous éterniser au Pouvoir,quel qu’en soit le prix,quitte à plonger le Pays en guerre civile.

Force est de vous rappeler qu’au début même,de la Campagne des Assises,Je vous avais rendu destinataire de ma Lettre Ouverte,pour vous conseiller de reculer sur cette démarche périlleuse,laquelle pourrait compromettre la Paix et l’Unité Nationale,et voilà les conséquences. Des barricades à Anjouan,des clous à Mohéli,ainsi de suite,….

Monsieur le Président,

Je suis au regret de vous affirmer que vous êtes déjà tombés dans le piège depuis le 05 Février dernier au Stade de Moroni. Vous ne pourrez jamais vous en sortir.

Tout Chef d’Etat se pourvoit toujours d’une vision quelconque pour le bien être de son Pays. Mais avant d’entrer en jeu,il doit mesurer les conséquences qui peuvent résulter de sa démarche,et doit se poser au dessus de la mêlée,pour pouvoir regarder au delà des visions des autres,afin de jouer ses rôles constitutionnels d’Arbitre,de Modérateur et surtout de Garant de la Paix,ainsi que du bon fonctionnement des institutions.Au lieu d’opter pour l’autosuffisance,pour agir au même niveau que son Ministre.

Vous exprimant toute ma peine et ma sympathie,Je vous prie,Excellence,d’agréer l’assurance de ma très haute considération.

Hamidou Abdou

1 commentaire sur Lettre ouverte au président président : »celui qui s’aime le vent,récolte la tempête… »

  1. Azali ne finira pas se mandat,quoi qu’il arrive il serait temps qu’il quite le pouvoir .c’est un mesquin avez vous déjà vue un homme enceinte ? Lui et son ministre des affaires étrangères devrait accoucher bientôt .Azali et ses militaires , le voyous de kiki , de idjihadi c’est qu’ils ont fait à la ville de Bahani itsandra le payerons cache . Bahani n’a aucun personne qui travaille pour votre mascarade d’état voyous mais ses enfants construisent des belles maisons Azali , ses voyous, en quelques secondes ont détruit les biens immobiliers , les voitures, de toute une ville .au nom de dieu votre gouvernement finira mal qu’elle à commencé

Répondre à Malala Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*