En ce moment

L’évasion du violeur Civilisé est capotée. Le parquet cherche celui qui a fuité l’information

Le monde à l’envers. Une enquête contre celui qui a fait capoter l’opération d’évasion d’un violeur d’enfant

Civilisé n’aura pas pu quitter le territoire national à l’issu d’un plan d’évasion mis en place par des hauts magistrats pour sauver celui qui est condamné à une peine de 7 ans ferme pour avoir violé un enfant de 4 ans. Le parquet de Moroni aurait ouvert une enquête contre celui/celle qui a fait sortir l’information sur l’évasion. « Ces gens sont vraiment malades. Pire, ils sont déshumanisés.

Au lieu de se remettre en cause et sermonner leur collègue, ils ouvrent une enquête pour identifier celui qui a vendu la mèche et qui a fait capoter l’opération d’évasion du prédateur sexuel sur mineurs. Nous sommes tous des parents ! Ce sont des parents responsables comme nous qui nous ont prévenus et nous préviendront toujours. Ils ont pas vendu leur âme au diable comme VOUS. », réagit Me Moudjahidi, avocat au barreau de Moroni.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*