L’exécutif de Ngazidja est en ébullition

​Toujours empêtrés dans une crise profonde qui a pour cause la désignation d’Abdillah Mbaé par le gouverneur Hassani Hamadi pour assurer l’intérim en son absence, les commissaires se trouvent aujourd’hui pris au piège. En effet, après des propos du commissaire à la production Said Omar jugés offensants par les conseillers de l’ile, ces derniers ont déposé une motion de censure en plus du recours à la cour constitutionnelle pour annulation de l’intérim. 

Ngazidja vient de se rendre compte que si l’intérim est annulé et que la motion de censure suspend les commissaires, il n’y aura plus personne habilitée à assurer la gouvernance de l’ile. Fort de ce constat, les commissaires se sont réunis avec des conseillers pour évoquer la possibilité d’abandonner la motion de censure tout en présentant des excuses officielles. La réponse des conseillers est attendue sous peu.

A.Athoumani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*