L’homme qui prétendait être Français avoue être Comorien

L’homme accusé d’avoir usurpé l’identité d’un Mahorais nommé Nahouda Aboudadhoi serait bien un ressortissant comorien. Il avoue s’appeler Saïd et demande l’asile politique.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Nouveau rebondissement dans « l’affaire Nahouda Aboudadhoi » : le « voyageur de Bangkok » a finalement avoué être un ressortissant comorien, après avoir entamé une grève de la faim pour prouver qu’il était Français.

Rappel des faits : rentré de Thaïlande, cet homme a été interpellé par la Police de l’air et des Frontières (PAF) qui le considère comme un clandestin comorien. De son côté, l’homme affirme être mahorais et donc de nationalité française.

Tout d’abord renvoyé en Thaïlande, il est finalement rapatrié à la Réunion et placé dans le centre de rétention de Saint-Denis. Détenu dans l’établissement, il a entamé une grève de la faim, utilisée comme un ultime recours pour prouver son innocence.

Avec le soutien de son avocat Maître Saïd Larifou, il a également déposé un recours au tribunal administratif mais sa requête a été rejetée. En effet, l’affaire s’est largement compliqué lorsqu’à Mayotte, un autre homme a affirmé s’appeler Nahouda Aboudadhoi. Dans les colonnes de France Mayotte, cet homme a révélé avoir porté plainte pour usurpation d’identité suite à un cambriolage survenu en 2007.

Fin du suspense dans cette affaire : le voyageur de Bangkok serait bel et bien un ressortissant comorien, prêt à tout pour devenir Français révèle France Mayotte. Face à l’inéluctable, le jeune homme aurait craqué en expliquant qu’il se prénomme Saïd. Il demande aujourd’hui l’asile politique à la France car selon lui, sa vie serait en danger aux Comores.


Source : France Mayotte

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*