l’Hôpital de Bambao : »Le premier traitement c’est la confiance… » 

A l’occasion de la prise de fonction du nouveau DG de l’Hôpital de Bambao Mtsanga, le Président de la République a souligné que les médecins ne manquent pas dans le pays. Il a souhaité rectifier une réflexion devenue populaire qui veut un médecin travaille obligatoirement dans la région où il est natif. « Un médecin c’est pour le pays et non pour un village ou une région. On doit faire en sorte qu’ils servent tout le pays », a précisé Azali Assoumani.

D’après le Président, tous les médecins doivent collaborer entre eux. La concertation entre collègue est en effet importante pour sauver des vies humaines.
« Le premier traitement c’est la confiance. J’ai confiance au Directeur Général Dr. Alyane, l’Etat va donner les subventions nécessaires dans une période déterminé car, l’hôpital doit se prendre en charge lui-même », a expliqué le Président Azali.
Le Coordinateur national des infrastructures Moussa DADA ainsi que tous les membres de la Commission en charge du chantier hospitalier ont eu la reconnaissance du Chef de l’Etat dans la conclusion de son discours.
La Collaboration de tous est très importante car l’émergence des Comores exige une éducation et une santé de qualité.
Ministère de la santé

A voir aussi :

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*