L’interconnexion est attendue courant février

Enfin serait-on tenté de dire. La question de l’interconnexion entre Telma Comores et Comores télécom va bientôt trouver son épilogue. En effet l’Anrtic qui régule le marché des télécommunications vient de prendre la décision de dire aux opérateurs de s’interconnecter dans les deux semaines à venir. Sans un accord de leur part, des actions en justice et des sanctions peuvent tomber si l’on en croit le journal Al-watwan paru ce matin. Les clients peuvent désormais nourrir l’espoir de faire des appels vers les deux réseaux à partir du 20 février. On apprend dans le journal de l’État, que les prix de l’interconnexion sont revus à la baisse et l’ancienne convention est rendue caduque. En cas d’appel d’un client Comores télécom vers Telma avec le mobile, le premier opérateur payera 27 francs la minute au second et 21 francs pour les appels fixes et ce vice-versa. L’ancien accord voulait que Comores télécom paie plus cher que Telma à cause de sa position dominante et de sa part de marché. Selon les techniciens, c’est de cette façon que ça se fait partout dans le monde.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*