« L’interdiction de prêcher de Sambi est une coïncidence » selon le ministre de la justice

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Affaires Islamiques, des Administrations Publiques et des Droits Humains, MOUSSA MAHOMA a accordé un interview à nos confrères du quotidien Masiwa Komor. Pour le ministre, l’interdiction de prêcher ne vise pas Sambi c’est une coïncidence… Regardez la vidéo ci-dessous:

 

 

2 commentaires sur « L’interdiction de prêcher de Sambi est une coïncidence » selon le ministre de la justice

  1. Dans nos coutumes, nos habitudes et nos habitudes, les présidents, les ministres sont toujours désignés en précédent du mot « monsieur », « mtoukoufou », etc. Donc la façon trop simple de nommer sambi, ikililou,etc démontre ce ministre apparemment de Mohéli ne sait pas les conventions requises lorsqu’il s’agit de parler de gens importants et même de moins important. Par conséquent, je demande d’apprendre à savoir bien parler car même la réponse qu’il donne est décalé de la première question qui lui ait posée

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*