L’opposition se joue de la société civile pour déstabiliser la capitale

On vient d’être étonné que le parti politique d’opposition connu « JUWA » de l’ancien président Sambi se joue des femmes de Moroni et de leur mouvement social pour déstabiliser la capitale.

image

Depuis ce week-end, nous avons assisté à un regroupement pacifique des femmes de la Capitale Moroni. Mais à en croire nos dernières infos, le Parti Juwa ou du moins certains acolytes de Sambi seraient derrière ce mouvement social.

La plus connue des soeurs Barwane, fervente militante du Parti Juwa, serait l’une des initiatrices du mouvement qui s’est rassemblé hier encore à la Place Badjanani. Toutes vêtues de la couleur « verte » du Parti Juwa avec des t-shirts « ADRIKINI ». On a noté aussi la présence de Raindat Charif, une autre militante très active de Sambi.

En cette sortie de crise d’eau et d’électricité ou le gouvernement tient tant bien que mal à résoudre cette énigme qui sévisse dans le paysage comorien depuis fort longtemps, c’est le moment choisi par l’opposition pour contre-attaquer et déstabiliser ainsi la capitale et le pays.

Au moment actuel selon nos sources, une enquête est ouverte afin de connaître ces personnes qui depuis quelques semaines, essaient de déstabiliser la Capitale.

Mariama Abdou

1 commentaire sur L’opposition se joue de la société civile pour déstabiliser la capitale

  1. As salam anlaikum tout le monde.
    Je m’excuse a l’avance, mais j’aimerai poser une question. « Avec tout les partis politique qui existe aux comores, pourquoi Comores info s’acharne t-il sur Sambi et son parti « Djuwa ». Il ne se passe pas un jour qu’il ne publi pas un article les concernant. C’est quoi votre probleme???? » En tant que journaliste vous devriez être neutre dans vos publications et surtout essaiez de verifier vos informations avant de les publiés.
    Merci de me publier et de votre comprehention.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*