L’opposition suspend ses manifestations

La coordination de Ngazidja de l’union de l’opposition renonce à manifester ce vendredi 29 juin. Selon un éminent responsable, l’opposition de Ngazidja observe une trêve le temps de connaître le sort de Moustoifa Said Cheikh, Mahmoud Wadaane et Ibrahim Abdourazak (Razida).

En effet, une semaine depuis leur arrestation, la justice n’a pas encore livré son verdict. Le trio est placé en mandat de dépôt depuis le 23 juin. C’était vendredi dernier que ces personnalités politiques ont été brutalement arrêtés par les forces de l’ordre, à l’issue d’une marche pacifique avortée. L’opposition comorienne réclame le rétablissement de la Cour constitutionnelle et l’Etat de droit en général. Des préalables non négociables avant toute idée de référendum.

Masiwa Komori

2 commentaires sur L’opposition suspend ses manifestations

  1. Je salue le patriotisme de camarade Moustoifa Said Cheik et l’engagement politique qui est le sien depuis plus de trois décennies . Sa lutte contre les mercenaires , son combat pour la liberté , celui contre le népotisme et la corruption . Qui ne connaît pas ce grand homme , il mérite toutes nos attentitions, de ses combats naissent une jeunesse engagée et soucieux de notre pays. J’appelle Azali , je ne dis pas président car il est celui d’une famille, ou d’un village et pas celui du peuple.. Honte à toi Azali Attoumani. Je te demande Azali de libérer sans aucune condition et immédiatement Moustoifa , Sambi Wadaane – Razida, et tous les prisonniers politiques qui croupissent dans tes geôles.

Répondre à Dounaid Abasse Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*