L’ouverture des assises mitigée et une opposition perdue .

Opinion libre :

Le niveau des hommes représentés par la communauté internationale dans les assises constitue un succès à demi-teinte . L’attente du président de voir rehausser les assises par la présence de quelques presidents Africains, ce qui serait synonyme d’un aval de L’union Africaine aux assises, certes , la présence du secrétaire Adjoint de Nations-Unies du ministre des sports de Maurice et d’une délégation représentant le
secrétaire général de la ligue Arabe a donné une timide représentativité de la communauté internationale , mais ce n’est pas ce qu’on espérait, au regard des moyens mis pour la réussite de ces assises, d’où le succès à demi teinte .

Quant au discours du président, c’est la première fois qu’un président issu de la grande Comore interpelle Anjouanais et Mohelien en des termes très claires , les rappellent que leur îles ne pouvaient pas continuer à exercer un chantage a t-il laisser entendre , il a également minimisé l’absence de l’opposition, disant qu’il y a dans des cérémonies où la présence de certains ou l’absence ne sont pas remarquées, une amabilité adressée à l’opposition , celle ci à subit une défaite aujourd’hui, la mobilisation chez elle pour le meeting dans l’enceinte des murs de Barwane fût très maigre , on signale la participation de quelques dizaines de personnes.

La poursuite des assises va certainement démobiliser les rangs de l’opposition, le président Azali , une large voie d’autoroute semble s’ouvrir à lui en raison de la faiblesse du Camp d’en face , certains se demandent l’utilité d’existence d’une opposition que par le nom , Celui qu’on prétend comme étant le messie , Sambi est en vadrouille à travers le monde au lieu d’être sur le terrain pour s’opposer.
À croire que le spectre de la Citoyenneté économique avec les soupçons que pèsent sur lui , Sambi et les autres , et dont le pouvoir dispose comme arme , pour intimider ceux qui sont impliqués dans le scandale Sambi Ikililou et consorts , fonctionne.
Sinon comment comprendre la stratégie de l’opposition à boycotter les assises , en s’affaiblissant , l’adversaire a découvert les faiblesses, pourra poursuivre son autoroute jusqu’à destination et ça sera bien plus tard et ça sera la mise à retraite assurée.
Que sera attitude de l’opposition demain face à un éventuel référendum constitutionnel ou des législatives? Compte t- elle boycotter , dispose t-elle des moyens de contestation pour freiner le véhicule du président?
Pour revenir aux assises . On s’attendait du discours du président une définition d’une ligne claire sur ses ambitions , on est resté sur notre fin , il ne parle même pas de révision, mais plutôt d’une pause d’observation , pourquoi n’a t-il pas annoncé la couleur , au moins c’est clair , le flou continue d-être entretenu, mais beaucoup savent où on va .

Daoud Halifa

1 commentaire sur L’ouverture des assises mitigée et une opposition perdue .

  1. Est ce que Monsieur Daoud Halifa a bien ecoute le representant des nations unis et les autres representant de la communaute internationale ou il veut qu on annule sa condamnation en laichant les bottes d azali?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*