L’UCCIA et le MUSIAD signent une convention de coopération

Union des Chambres de Commerce et de l’Industrie (UCCIA) a signé avec l’association indépendante industrielle et d’hommes d’affaires turques (MUSIAD) une convention de coopération dans le but de promouvoir les relations de partenariat entre opérateurs économiques et les peuples des deux pays.

Les Comores continuent de s’ouvrir au monde. Après le vol inaugural de la compagnie Turkish Airlines, l’Union de Chambre de Commerce et d’Industrie (UCCIA) a signé avec l’organisation du secteur privé turc (MUSIAD) un protocole d’accord en vue d’ouvrir davantage les relations entre les deux pays. Les deux parties s’efforceront de collaborer dans les activités convenues d’un commun accord dans le domaine du commerce et de l’industrie, de la finance et de l’investissement et d’autres secteurs.

Il y aura des échanges réguliers sur les questions économiques et commerciales bi et multilatérales ainsi que l’échange d’expertise, de ressources et de mesures incitatives. « Le vol inaugural de Turkish Airlines vient ouvrir les relations entre les Comores et la Turquie. La présente convention vient renforcer davantage cette coopération et tisser d’autres relations », déclare Ahmed Bazi, le président de l’UCCIA.

Cette convention entre l’UCCIA et le MUSIAD sera suivie d’une autre convention entre l’UCCIA et le conseil des relations économiques extérieures de Turquie (DEİK). « Une commission mixte sera mise en place entre les deux pays pour faciliter les affaires », poursuit-il. Le chef de la délégation du MUSIAD a montré à son tour que l’ouverture de la desserte de la compagnie turque à Moroni reste un pont entre les deux pays.

« Turkish Aurlines reste le point de départ des relations entre les deux pays. C’est une opportunité qui va faciliter les échanges entres les hommes d’affaires comoriens et turcs », assure Zeki Guvercin. Depuis lundi, la délégation turque multiplie les rencontres à Moroni. Une présentation pour les opportunités d’affaires aux Comores a été faite hier par le secrétaire général de l’UCCIA lors de la signature de la convention. Les prospections vont continuer afin de réunir le maximum d’informations sur les secteurs à investir aux Comores.

Mohamed Youssouf / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*