L’Updc militait pour la fraude électorale lors des élections présidentielles de 2016 ?

Selon le journal Al-watwan du jour, l’ancien ministre des affaires étrangères d’Ikililou a confessé qu’au sein de son parti, la guerre a éclaté entre deux camps parce que certains désiraient ardemment qu’Ikililou falsifie les résultats des urnes lors des dernières élections présidentielles. L’objectif aurait été d’introniser Mamadou en tant que président de la République.

Selon le journal d’Etat, l’ancien ministre aurait affirmé que des cadres de son parti parlent de « de trahison envers le parti et envers Mohamed Ali Soilihi parce que disent-ils, nous aurions dû manipuler les résultats des élections présidentielles pour garder le pouvoir… ». Cette révélation démontre si besoin était que les élections aux Comores peuvent être facilement biaisées, manipulées, fraudées par le pouvoir. Et dire qu’il se profile une élection référendaire le 30 juillet prochain et que Djaza est revenu aux affaires. Pourvu que cette fois l’on n’atteigne pas les 130%.

1 commentaire sur L’Updc militait pour la fraude électorale lors des élections présidentielles de 2016 ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*