Lutte contre le paludisme : bientôt une campagne de distribution de moustiquaires dans les trois îles

Par Abdallah Mzembaba

Début décembre, le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) entamera une campagne de distribution de moustiquaires dans l’archipel. Appuyée par le ministère de la Santé, cette campagne entre dans le cadre de la politique d’élimination du palu d’ici 2020.Effectivement, les autorités comptent d’ici quatre ans arriver à zéro cas sur l’ensemble du pays.

Le docteur Affane Bacar, coordinateur du Pnlp, explique que l’objectif est de faire en sorte à ce qu’il n’y ait aucun cas à l’intérieur du pays. «Si cas il y a ça doit être une personne venue de l’étranger mais ceux vivant aux Comores doivent tous être clean», explique Affane Bacar. Pour y arriver «le ministère va procéder début 2017 à une campagne, appelée Pcr, pour mettre fin et d’une façon définitive au paludisme.

Je souligne qu’on a constaté que certaines personnes, au sein de la population, n’ont pas pris les médicaments lors de la campagne de masse», affirme notre interlocuteur. Arguant que maintenant, ces mêmes personnes font que la chaine de transmission existe toujours or «en cas de relâchement de la lutte nous aurons une forte hausse». D’où les deux campagnes prochaines.

Depuis le début de l’année en cours jusqu’au mois d’octobre dernier, «nous avons enregistré 1.171 cas à Ngazidja. Avant la campagne on en était à 6.000 par mois». 
Et depuis 2014 il y a zéro cas autochtone à Ndzuani et Mwali. Au niveau des décès «on en a enregistré aucun depuis quelques années».

Des résultats encourageants qui poussent les autorités à cette distribution de moustiquaires. A noter que lesdits moustiquaires seront distribuées par des Ong locaux sous la supervision du ministère de la santé et de la direction régionale de la santé (Drs). Une formation à l’endroit de ces Ong assurant, à la fois, la distribution et le recensement des ménages a eu lieu le dimanche 27 novembre à Ngazidja, après le dimanche 18 décembre à Ndzuani et Mwali.

Les opérations de recensement se sont déroulées les 28, 29 et 30 novembre à Ngazidja et auront lieu les 19, 20 et 21 décembre à Ndzuani et Mwali. La distribution est, quant à elle, prévue le 25 décembre à Ndzuani et Mwali. Au niveau de Ngazidja «vu que c’est là où nous avons le plus de cas, on a décidé de mieux cibler la population en allant région par région». Par conséquent, les dates retenues sont les 4 décembre (Mbadjini Est et Ouest), 5 (Hambu et Bambao), 6 (Mitsamihuli-Mbude et Itsandra), 7 (Washili-Dimani et Hamahamet) et 8 (Moroni).

Aussi, les moustiquaires seront distribuées par personne et non par lit «nous avons prévus 1 moustiquaire par 1,8 personne». En tout, ce sont 474.484 moustiquaires qui seront distribuées, soit 175.990 à Ngazidja, 29.943 à Mwali et 228.296 à Ndzuani. A noter qu’une partie des 474.484 moustiquaires, 40.255, sera affectée dans les hôpitaux pour les enfants de moins d’un an et les femmes enceintes.    

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*