Lutte contre le travail des enfants aux Comores

Président Ikililou, Photo: HZK
Président Ikililou, Photo: HZK

C’est au palais du peuple qu’ont eu lieu les assises nationales contre le travail des enfants le week end dernier.  Le président Ikililou DHOININE a lancé l’ouverture des travaux en présence du Mufti et des membres des gouvernements, des gouverneurs d’Anjouan et de la Grande Comore et de plusieurs personnalités politiques.

« L’enfant est l’avenir de l’homme. Alors nous devons le proclamer, le marteler tous les jours jusqu’à ce que cela devienne une réalité dans notre pays » a souligné le chef de l’Etat et a précisé que le travail est condamné par la législation de notre pays.

Pour sa part Bagril Raoul Djankou Nkuissi, représentant du bureau international du travail (BIT)  a déclaré que « La lutte contre le travail des enfants n’est pas une option, mais plutôt une obligation ».  Il a affirmé pendant son discours que des études réalisées dans les 3 îles des Comores, ont révélé que 36,7% des enfants travaillent couramment, dont 28% de la tranche d’âge de 5-9 ans. « Parmi les enfants âgés de 5 à 14 ans, 38,4% exercent un travail en milieu urbain, contre 36,3% en milieu rural. Par ailleurs 56,5% ont une activité domestique », a précisé le représenta du BIT à Moroni.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*