Lutte contre les violentes faites aux femmes et aux enfants L’ONG Hifadhu prime 4 lauréats

wpid-screenshot_2016-04-01-10-32-15-1.png

Quatre adolescents issus de différentes écoles ont reçu chacun, hier, un prix dans le cadre d’un concours sur le thème de la lutte contre la violence faite aux femmes et aux enfants. Une initiative de l’ONG Hifadhu.

image

Hifadhui, une ONG qui milite contre les violentes faites aux femmes et aux enfants, a remis hier quatre prix suite au concours sur les méfaits de la violence à l’égard des femmes et des enfants. Quatre enfants ont reçu leur prix, au cours d’une cérémonie honorée par une foule nombreuse.

« Cet événement rentre dans le cadre des actions de sensibilisation sur le fléau de la violence faite aux femmes et aux enfants », a dit Rahmatou Goulam, présidente de Hifadhu. Elle précise : « Notre objectif est d’impliquer les enfants sur cette problématique et rappeler à la population comorienne que tous les hommes naissent égaux en droit et en dignité ».

Le 1er prix est un billet aller/retour Moroni-Dar et Salam. Le deuxième et troisième lauréats, arrivés tous deux ex aequo, ont reçu chacun un billet d’avion aller-retour Moroni/ Anjouan et Moroni/ Mohéli. Le 4eme prix est un abonnement d’une durée d’un an à la piscine d’un restaurant de la place.

« Chers élèves participants, sur vos beaux poèmes qui ont enthousiasmé le jury, le message est clair », a dit la présidente de l’ONG.

Placé sous le thème général de « la valorisation du savoir-faire des femmes comoriennes », l’assistance a eu droit à la lecture de certains poèmes portant sur les méfaits de la violence faites aux femmes et aux enfants.

Rahmatou Goulam, appelle le gouvernement et la population à mener, ensemble, le combat contre toutes formes de violences et le chômage. « Je sollicite l’appui des enseignants en général, et les maitres coraniques notamment ».

Ibnou M. Abdou / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*